Étudier en Irlande : combien ça coûte ?

L’Irlande est une terre accueillante, pleine de charme et qui transpire l’authenticité. Avec ses nombreuses villes cosmopolites ainsi qu’une prestigieuse histoire liée à la littérature anglophone, le pays dispose de nombreux atouts qui poussent les étudiants à s’y installer pour leur projet d’études à l’étranger. Les Irlandais ont beaucoup investi dans leur système éducatif, ce qui explique sans doute pourquoi les universités irlandaises sont attachées à l’excellence académique de leurs étudiants.

Classés dans le top 100 des meilleures universités du monde, les établissements d’enseignement supérieur irlandais n’ont rien à envier à leurs cousins anglo-saxons. Ils constituent également une alternative bien moins onéreuse. Si vous souhaitez vous y installer pour vos études, il vous faut néanmoins déterminer combien vous coûtera votre projet. Découvrez dans cet article ce que vous avez à savoir pour définir votre budget pour étudier en Irlande.

1. Le prix des études en Irlande

Pour de nombreux étudiants, l’île d’Emeraude représente une excellente alternative au Royaume-Uni ou aux Etats-Unis en ce qui concerne les formations d’études supérieures anglo-saxonnes. En toute logique, le coût des études y est sensiblement moins élevé qu’ailleurs.

En Irlande, les études sont quasiment gratuites pour les étudiants locaux ou ceux issus d’un pays membre de l’Union européenne. Pour les étudiants étrangers cependant, les frais de scolarité peuvent facilement atteindre un montant conséquent. Si vous envisagez de suivre un programme de niveau undergraduate, il vous faudra débourser entre 9500 et 55000 euros par an !

Il est possible de remarquer ici que l’écart est énorme.

Pour un programme de niveau Master ou un Doctorat, les étudiants étrangers devront s’acquitter de frais de scolarité pouvant aller de 9000 à 30000 euros par an. Il convient également de rappeler que l’ensemble des étudiants internationaux (issus ou non d’un pays de l’UE) sont soumis à une taxe au titre de leur séjour sur le territoire.

Le montant de cette taxe peut atteindre les 3000 euros annuels, et couvre l’ensemble des services accessibles par l’étudiant tels que l’inscription aux examens ou la contribution aux activités associatives de l’université. Les universités irlandaises fixent à leur discrétion le montant de cette taxe. Il vous est donc avisé de vous renseigner sur ces frais avant d’envoyer vos candidatures.

En termes de logement, les universités irlandaises proposent toutes des dortoirs étudiants : les residence halls. Il s’agit de la solution la plus économique pour se loger. Il est pourtant difficile de trouver une place au sein d’une résidence car le nombre de chambres est limité, et la demande reste élevée. En dehors du campus, il existe d’autres solutions : un appartement individuel vous coûtera entre 500 et 800 euros par mois et une chambre en colocation près de 550 euros mensuels.

Le coût de la vie en Irlande est légèrement plus élevé que dans d’autres villes européennes dans certains aspects. Pourtant, les dépenses liées à la vie courante ne sont pas non plus exorbitantes : vos fournitures scolaires vous coûteront 75 euros par mois, un abonnement à internet jusqu’à 60 euros par mois, une assurance maladie 45 euros mensuels et environ 250 euros seront réservés à vos courses alimentaires. Enfin, la plupart des étudiants vivant sur place conseillent de prévoir une centaine d’euros par mois pour les activités festives et culturelles.

2. Les aides pour les étudiants en Irlande

En Irlande, il existe des milliers d’aides financières accessibles aux étudiants étrangers. Certaines d’entre elles sont proposées à l’initiative du gouvernement irlandais, et d’autre part les universités elles-mêmes ou par des organismes privés. Chaque institution dispose de la liberté d’établir ses critères d’attributions des bourses ou autres réductions de frais de scolarité : la règle générale reste toutefois l’excellence académique du candidat.

Il peut être intéressant de faire remarquer que certaines bourses sont spécifiquement octroyées à des candidats issus de pays en voie de développement.

Parmi les nombreuses aides proposées par l’Irlande pour ses étudiants internationaux, il est notamment possible de citer : la bourse Education in Ireland ; la bourse Fulbright ou encore l’aide apportée par le SUSI (Student Universal Support Ireland).

Si vous vous rendez dans n’importe quelle grande ville irlandaise, vous n’éprouverez par ailleurs aucune difficulté à trouver des offres adressées aux étudiants dans les magasins et autres restaurants. Le statut étudiant donne accès à de nombreuses réductions en Irlande, ce qui fera beaucoup de bien à votre portefeuille.

3. Nos conseils pour réussir votre budgétisation

Entre le loyer, les frais d’inscription, le coût des transports ou de la nourriture, il y a un certain nombre de coûts à anticiper pour concrétiser votre projet d’études en Irlande.

Toutes les informations qui vous sont communiquées dans cet article le sont à titre indicatif : il vous sera conseillé de ne pas vous contenter d’un montant minimum « moyen » pour constituer votre budget. Au contraire, il vaut mieux parfois prévoir trop plutôt que « pas assez » afin d’éviter de se retrouver dans de fâcheuses situations. D’ailleurs, vous serez toujours ravis d’avoir un peu d’argent en réserve si vous êtes amenés à effectuer une dépense imprévue.

Tout d’abord, il est nécessaire de rappeler que le coût d’un visa étudiant pour étudier en Irlande est de 60 euros. Il vous est avisé de commencer vos formalités au plus tôt, afin de maîtriser au mieux vos dépenses et éviter les imprévus. Pour davantage de sérénité dans le déroulé de vos études, il peut également être intéressant que vous preniez vos dispositions concernant l’assurance-maladie internationale et autres formalités administratives relatives à votre sécurité ou à votre état de santé.

N’hésitez pas non plus à faire vos recherches et à vous renseigner de la manière la plus précise possible sur l’adéquation de votre mode de vie à votre budget étudiant : consultez les menus en ligne de bars et de restaurants, identifiez les établissements proposant des offres ou réductions étudiantes et essayez de réserver votre logement le plus tôt possible si vous souhaitez contrôler et limiter vos dépenses.

Enfin, comme il a pu être évoqué précédemment, les frais de scolarité varient énormément entre les universités. Si vous souhaitez étudier en Irlande sans vous ruiner, il vous est tout à fait possible de porter votre attention sur des universités situées dans de plus petites villes. Ainsi, le coût de votre diplôme sera moins élevé que dans les tops universités du pays.